Goliath et sa femme


Mr et mme GoliathLa première mention de la présence de Goliath dans la procession est une dépense effectuée par l’église Saint-Julien pour frais de réparation en 1481. A cette époque, Goliath est la figure de la confrérie des arbalétriers dédiée à Saint-Roch.

Après de longues années de célibat forcé, Goliath se voit pourvu d'une femme par le Conseil de Ville en 1715.  A partir de 1717, le couple sort le samedi avec les canonniers-arquebusiers comme gardes d’honneur. 

Ils accompagnent les autorités civiles aux vêpres à l’invitation du clergé. 

Au moins depuis 1842, les vêpres sont suivies de la représentation du combat entre Goliath et David.

Comme les autres géants, Goliath et Mme Goliath seront brûlés sur la place publique en 1794.

En 1806, le sculpteur Emmannuel Florent fait revivre les visages du couple emblématique.

Fier guerrier, une épée au côté et une masse en main, Goliath porte la cuirasse. Il est coiffé d’un casque avec cimier.  Les manchettes et la ceinture de son costume sont violets. Outre son épouse, il est accompagné du berger David.

madame goliathEn jeune mariée, Madame Goliath porte un bouquet de fleurs et une bague.  Sa parure est complétée par quelques fleurs et rubans.

Ce n'est qu'à deux endroits bien précis de la ville (les ponts du Gâdre et du Moulin) que Goliath et son épouse dansent puis s’embrassent sur un air d’origine inconnue harmonisé par le musicien Léon Jouret (1828-1905). 

Ils sont accompagnés par la fanfare Saint-Martin.

Source : Ville d'Ath, Wikipedia
Photo : Sophie Preaux